jeudi 10 novembre 2016

Paris, rue du Faubourg Saint-Antoine, 8 novembre 2016.




Il se retourne brusquement et là, je vois. Je comprends. Sa nuque. La naissance de ses cheveux. Sa peau lisse. Je me fige. Trouble. Je n'arrive plus à écouter les instructions, je m'en fiche. Mon regard descend sur ses mains. Il sert les poings.

Trench Roxane Baines <3, robe et pull COS, chaussures Dr Martens, sac Balenciaga.

dimanche 6 novembre 2016

Paris, rue Christine, 6e, 6 novembre 2016.






Je n'ai pas le cafard du dimanche soir. Cette fille a les yeux humides derrière l'écran de son ordi. Il fait froid dans ce train. 21h45. Mes cheveux sont trop longs. Le tatouage du mec assis en face. Une date en chiffres romains. Sa date de naissance, celle de son gamin. J'en sais rien. Ses écouteurs sont roses, je trouve ça étrange. Il me demande si on s'arrête d'abord à Nîmes ou à Montpellier. J'ignore pourquoi je retiens ce détail. Pourquoi je le note dans mon carnet jaune.

Manteau American Vintage, jeans et écharpe COS, sac Création Mary, baskets Nike, lunettes Komono.

mardi 6 septembre 2016

Le noir, 6 septembre 2016.






Une force indestructible, un truc qui nous rend plus fort, qui nous pousse vers le haut, qui nous empêche de dormir. J'ai quand même fini par sombrer. J'ai rêvé d'escaliers, mais je glissais. Je ne sais pas ce que cela signifie.

T-shirt homme COS, lunettes et montre Komono, bol Tokyo Design Studio.

jeudi 1 septembre 2016

Paris, rue de la Main d'or, 11e, 1er septembre 2016.





Avec une telle volonté, nous ne pouvons qu'y arriver.

Top COS, pantalon Sessùn, lunettes H&M, sandales Junya Watanabe pour Comme des Garçons.

dimanche 28 août 2016

Paris, rue Cassini, 14e, 28 août 2016.





From Paris with love.

Top Promod, short H&M, sandales Urban Outfitters, sac Mango, lunettes Komono.

dimanche 21 août 2016

Paris, rue de Charonne, 20 août 2016.






Juste tracer sa route, regard rapide à gauche, feu vert à droite, ça passe, je fonce.

T-shirt, veste et pantalon COS, sandales & Other Stories, lunettes H&M.
Merci à Eléonore pour les photos.